Vous souhaitez construire un abri de jardin dans votre espace extérieur, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous accompagner dans cette démarche. Dans cet article, nous vous expliquerons comment construire un abri de jardin en bois et en béton cellulaire, deux matériaux populaires, écologiques et esthétiques. Suivez nos conseils et recommandations pour mener à bien votre projet de construction.

1. Choisir les matériaux et les plans de votre abri de jardin

Avant de commencer la construction de votre abri de jardin, il est essentiel de choisir les matériaux adaptés à vos besoins et à vos goûts. Comme évoqué précédemment, nous vous présenterons ici les avantages et inconvénients du bois et du béton cellulaire, deux matériaux largement utilisés dans la construction d’abris de jardin.

A lire en complément : Quels matériaux utiliser pour construire une pergola en bois composite ?

Le bois et ses avantages

Le bois est un matériau naturel, écologique et chaleureux qui offre de nombreux avantages pour la construction d’un abri de jardin :

  • Il est facile à travailler et à mettre en œuvre, même pour les bricoleurs débutants.
  • Il présente une excellente isolation thermique et phonique.
  • Il offre un aspect esthétique et authentique, idéal pour un abri de jardin.
  • Il est résistant et durable s’il est correctement entretenu.

En revanche, le bois demande un entretien régulier pour préserver sa beauté et sa longévité (application de lasure ou de peinture).

A lire également : Comment fabriquer une jardinière verticale en palette pour les plantes aromatiques ?

Le béton cellulaire, un matériau innovant

Le béton cellulaire, composé de ciment, de sable, de chaux et d’eau, est un matériau de construction léger et performant. Voici quelques-uns de ses avantages :

  • Il est facile à découper et à assembler, grâce à sa structure alvéolaire.
  • Il offre une bonne isolation thermique et phonique.
  • Il est résistant au feu, à l’humidité et aux insectes.
  • Il ne demande pas d’entretien particulier, contrairement au bois.

Cependant, le béton cellulaire peut être moins esthétique que le bois et nécessite la pose d’un enduit pour un rendu plus soigné.

Une fois le choix des matériaux effectué, vous devrez également trouver des plans pour votre abri de jardin. Vous pourrez les réaliser vous-même ou faire appel à un architecte ou un dessinateur professionnel.

2. Préparer le terrain et réaliser la dalle béton

La première étape pour construire votre abri de jardin est de préparer le terrain et de réaliser la dalle béton. Cette étape est cruciale pour assurer la stabilité et la durabilité de votre construction.

Préparation du terrain

Commencez par délimiter la zone de construction de votre abri de jardin à l’aide de piquets et de cordeaux. Puis, procédez au décaissement du terrain sur une profondeur de 20 à 30 cm, en fonction de la nature du sol. Vous devrez ensuite compacter le sol à l’aide d’une plaque vibrante et évacuer les gravats.

Réalisation de la dalle béton

Pour réaliser la dalle béton, vous devrez d’abord installer un coffrage en bois autour de la zone de construction. Puis, placez un géotextile et une couche de graviers d’environ 10 cm d’épaisseur, pour assurer une bonne évacuation de l’eau.

Ensuite, coulez le béton sur une épaisseur de 10 à 15 cm en respectant les dosages et les temps de séchage indiqués par le fabricant. Il est important de bien niveler la surface à l’aide d’une règle de maçon et de laisser sécher la dalle pendant au moins une semaine avant de commencer la construction de l’abri de jardin.

3. Monter les murs en bois ou en béton cellulaire

Après avoir réalisé la dalle béton, vous pourrez commencer la construction des murs de votre abri de jardin, en bois ou en béton cellulaire, en suivant les plans que vous avez choisis.

Montage des murs en bois

Pour monter les murs en bois de votre abri de jardin, vous devrez assembler les éléments préfabriqués (madriers et montants) selon le plan de montage fourni par le fabricant. Fixez-les entre eux à l’aide de vis et d’équerres métalliques. Veillez à bien vérifier l’aplomb et l’alignement des murs à l’aide d’un niveau à bulle.

Montage des murs en béton cellulaire

Pour les murs en béton cellulaire, vous devrez découper les blocs à l’aide d’une scie spéciale et les assembler en respectant les joints verticaux et horizontaux. Utilisez un mortier spécial pour coller les blocs entre eux, en respectant les temps de séchage et les épaisseurs de joints indiqués par le fabricant. Vérifiez régulièrement l’aplomb et l’alignement des murs.

4. Poser la charpente et la couverture du toit

La pose de la charpente et de la couverture du toit est une étape importante pour assurer la protection et l’esthétique de votre abri de jardin.

Charpente

Que vous construisiez un abri de jardin en bois ou en béton cellulaire, la charpente pourra être réalisée en bois. Cette structure, composée de poutres et de chevrons, doit être assemblée et fixée sur les murs de l’abri à l’aide de sabots métalliques et de vis.

Couverture du toit

Pour la couverture du toit, plusieurs matériaux sont possibles : tuiles, ardoises, bardeaux bitumés, tôles ondulées ou plaques de polycarbonate. Choisissez un matériau adapté à votre région et à vos goûts, et posez-le en respectant les règles de pose et les pentes de votre toiture.

N’oubliez pas d’installer une gouttière et un chêneau pour évacuer les eaux de pluie et éviter les infiltrations d’eau dans votre abri de jardin.

5. Aménager et entretenir votre abri de jardin

Une fois la construction de votre abri de jardin terminée, il ne vous reste plus qu’à l’aménager et à l’entretenir pour profiter pleinement de cet espace de rangement, de bricolage ou de détente.

Aménagement

Pour aménager votre abri de jardin, vous pourrez installer des étagères, des armoires, des plans de travail et des racks de rangement pour vos outils et vos équipements de jardin. N’hésitez pas à personnaliser votre abri avec des peintures, des revêtements de sol et des luminaires pour créer un espace à votre image.

Entretien

L’entretien de votre abri de jardin dépendra des matériaux utilisés pour sa construction. Si vous avez choisi le bois, vous devrez appliquer une lasure ou une peinture tous les 2 à 3 ans pour protéger le bois des intempéries et des insectes. Si vous avez opté pour le béton cellulaire, l’entretien sera minimal, mais pensez à vérifier régulièrement l’état de votre toiture et de vos gouttières pour éviter les problèmes d’infiltration.

En suivant ces étapes et conseils, vous pourrez construire un abri de jardin en bois et en béton cellulaire durable et esthétique, adapté à vos besoins et à votre espace extérieur. Bon courage pour vos travaux !

6. Aspects administratifs et réglementaires pour la construction d’un abri de jardin

Avant de commencer la construction de votre abri de jardin, il est important de vous informer sur les aspects administratifs et réglementaires liés à ce type de projet. En effet, selon la surface et la hauteur de votre abri, vous devrez peut-être obtenir des autorisations préalables.

Déclaration préalable et permis de construire

Dans la majorité des cas, la construction d’un abri de jardin nécessite une déclaration préalable auprès de la mairie de votre commune. Cette déclaration concerne les abris de jardin dont la surface de plancher et l’emprise au sol sont comprises entre 5 m² et 20 m² et dont la hauteur ne dépasse pas 12 mètres.

Si votre projet d’abri de jardin dépasse ces limites, un permis de construire sera nécessaire. Vous devrez alors fournir un dossier complet comprenant, entre autres, un plan de situation, un plan de masse, un plan en coupe et une notice descriptive des travaux.

Il est recommandé de se renseigner auprès de votre mairie avant de commencer votre projet, car chaque commune peut avoir ses propres règles en matière d’urbanisme.

Respect des règles d’implantation et de construction

Lors de la réalisation de votre abri de jardin, il est essentiel de respecter les règles d’implantation fixées par le Plan Local d’Urbanisme (PLU) ou le Règlement National d’Urbanisme (RNU) de votre commune. Ces règles concernent notamment les distances à respecter par rapport aux limites de votre terrain, aux voies publiques et aux constructions voisines.

Veillez également à respecter les normes de construction en vigueur, notamment en matière d’isolation thermique, de résistance au vent et de sécurité incendie. Si votre abri de jardin est destiné à un usage spécifique (atelier, bureau, etc.), il devra également respecter les réglementations liées à cet usage.

Conclusion

La construction d’un abri de jardin en bois et en béton cellulaire est un projet ambitieux mais réalisable pour un bricoleur motivé et bien informé. En suivant les étapes présentées dans cet article et en respectant les règles administratives et réglementaires, vous pourrez créer un espace de rangement, de bricolage ou de détente adapté à vos besoins et à votre espace extérieur.

Que vous optiez pour le charme naturel du bois ou les performances du béton cellulaire, n’oubliez pas que la réussite de votre projet dépend avant tout d’une bonne préparation, d’un choix éclairé des matériaux et d’une réalisation soignée.

Alors, n’hésitez plus et lancez-vous dans la construction de votre abri de jardin !